• Le tabac : quelles conséquences sur notre environnement

    Publié le par dans Biodiversité |
    culture du tabac

    Quand on évoque les effets nocifs du tabac, le domaine de la santé arrive bien souvent en première ligne. Son corolaire, le coût social et économique en terme de dépenses de santé sont eux aussi régulièrement abordés. Mais qu’en est-il des impacts du tabac, de sa consommation et production en masse si l’on se place sur un angle bien plus large que représente celui de l’environnement ?

    Quand le tabac s’attaque à l’environnement et aux écosystèmes

    Tout d’abord, quelques chiffres pour se faire une idée concrète sur la question. Que représente la production de tabac dans le monde aujourd’hui ? Ouvrez bien les yeux, le chiffre est tout simplement astronomique ! + de 7 millions de tonnes de tabac sont produites chaque année sur notre planète. Les 3 gros producteurs sont sans surprise la Chine loin devant, l’Inde et le Brésil. Vous l’aurez compris, cette culture intensive du tabac est destinée essentiellement à la production de cigarettes et de cigares et donc à s’envoler en fumée.

    forêt et biodiversité

    La culture du tabac a des effets désastreux pour les forêts et par prolongement sur la biodiversité, sa préservation. Elle est tout simplement synonyme de déforestation à outrance. De manière directe pour permettre sa culture mais aussi indirectement via l’abattage massif d’arbres pour obtenir le bois nécessaire au séchage des feuilles de tabac. C’est ainsi chaque années des milliers d’hectares de forêt qui sont déboisés et sacrifiés pour nourrir l’industrie du tabac et pour que l’homme puisse fumer cigares et cigarettes.

    Au delà de la disparition concrète de nombreux territoires boisés, c’est aussi la biodiversité qui est mise à rude épreuve. La déforestation en amont est dévastatrice dans un premier temps pour la préservation de certaines espèces animales et végétales. Le recours à l’utilisation intensive des pesticides l’est aussi par la suite.

    Le sol

    Cette large consommation de pesticides a de nombreuses conséquences sur la qualité du sol et ses richesses naturelles. Aussi, il existe un risque potentiel en ce qui concerne la pollution éventuelle des nappes phréatiques.

    L’air

    Les compagnies de l’industrie du tabac sont créatrices de fortes émissions en Co pour l’atmosphère lors des différentes étapes depuis la feuille de tabac jusqu’au paquet de cigarettes que l’on retrouve sur le comptoir du buraliste.

    L’emballage et le mégot

    On pourrait tout simplement parler ici de suremballage. Le paquet de cigarette du fumeur est loin d’être un modèle du genre. Entre l’emballage et la pollution indirecte engendrée par les mégots, la cigarette est en terme de pollution et de déchets est une calamité sans même évoquer l’éventail de substances chimiques dont est composé le mégot lui-même. Pour information, un mégot ne met pas moins de 12 ans à se dégrader. l’initiative de la ville de San Francisco en dit long à ce sujet : le fumeur paie une surtaxe de l’équivalent de 15 centimes pour couvrir les dépenses de plusieurs millions de dollars pour débarrasser la ville de ses mégots. A méditer …

    addict-megots-cigarette

    Les alternatives aujourd’hui

    On ne présente plus aujourd’hui la cigarette électronique ou e-cigarette : certains fumeurs vapotent et d’autres sont restés au tabac classique. Les innovations en la matière se succèdent, parfums et e-liquides font bon ménage et le fumeur tendance est toujours à la pointe de l’actualité, intarissable sur le sujet et l’affut de la prochaine sortie sur le marche de l’e-tabac et autres parfums et gouts.

    E-cigarette et crème de tabac ou comment fumer sans tabac

    L’offre dans ce domaine est vaste et mêle l’électronique et la fumée, un duo pas forcement simple à appréhender et concevoir au premier abord. On parle saveurs, clearomiseur et parfums d’e-liquide et même d’ e-liquides aux saveurs de tabac. La boucle est bouclée. Les marques françaises et allemandes tirent leur épingle du jeu. Qui aurait cru que l’on puisse un jour fumer une pipe électronique après l’avoir rechargé via un port usb ?

    e-cigarette

    Le vapotage et le e-tabac ont franchi bien d’autres frontières que celle de la cigarette et touché également celui d’autres manières de fumer. C’est le cas par exemple pour le narguilé communément appelé chicha désormais. Des modèles inspirés de la cigarette électronique ont vu le jour et font désormais partie intégrante de l’offre dans l’univers du narguilé. Innovation et originalité sont au rendez vous pour séduire les adeptes de sessions de chicha. Dernière innovation en date pour les fumeurs de chicha, une crème de tabac, le True Cloudz qu’une marque allemande vient de mettre au point. Fumer sans tabac est donc une réalité également dans ce secteur particulier.

    Fumer sans tabac : un atout pour l’environnement ?

    Sans aborder le domaine de la santé ou le recul est encore sans doute pas assez conséquent, notons quelques points positifs que l’on peut attribuer à cette nouvelle façon de fumer.

    Plus de mégots, plus d’abattage massif d’arbres, c’est indéniable. Par contre, il est important de prendre en compte que le nouveau type de cigarette et des ses consommables engendrent un autre type de pollution et de côut pour l’environnement : plastiques et batterie entres autres rentrent dans sa composition.

    Pour finir, sur un ton plus léger, je ne pouvais m’empêcher de partager cette vidéo teintée d’humour :